Pointe du nez – Photos avant / après

Drranimakhoul
Par Dr Rani Makhoul

L’amélioration de l’aspect de la pointe du nez est probablement la seconde demande la plus fréquente en rhinoplastie (après l’ablation d’une bosse sur le nez). Il s’agit souvent d’affiner une pointe ronde, large, bulbeuse, globuleuse. Il peut également s’agir :

  • de remonter une pointe tombante (suffisamment, mais surtout pas trop !) et d’empêcher la pointe de plonger au sourire en renforçant son soutien et en la stabilisant (ce qui empêche également la pointe de retomber avec le temps),
  • de corriger une columelle tombante (la columelle est la partie du nez comprise entre les deux narines, si elle est tombante elle doit être remontée sans bien sûr remonter l’ensemble de la pointe),
  • d’abaisser une pointe trop remontée,
  • de déprojeter une pointe trop projetée (et de corriger ainsi ce que les patients appellent parfois un nez « trop long » ou « trop grand »),
  • parfois de projeter une pointe un peu écrasée, qui manque de projection,
  • de corriger une pointe déviée d’un côté ou de l’autre,
  • de corriger une pointe pincée ou un bec de corbin en rhinoplastie secondaire, etc.

Affiner une pointe, c’est créer une pointe jolie, bien définie, et délicatement dessinée. Les pointes pincées, que les patients redoutent, ne sont pas naturelles du tout : il s’agit d’une complication que la rhinoplastie structurelle permet d’éviter. En effet, la rhinoplastie structurelle permet de modifier avec beaucoup de précision la forme des cartilages de la pointe, de manière à leur donner très exactement la forme idéale qu’ils devraient avoir, dans les trois plans de l’espace. C’est l’obtention de cette forme idéale qui garantit que le patient aura « la plus belle pointe possible ».
Enfin, en plus de la forme des cartilages alaires, la contribution de la peau à l’aspect de la pointe est très importante. Lorsque la peau est fine, la pointe sera bien définie et délicatement dessinée. Lorsque la peau est plus épaisse, la pointe, bien que très jolie, sera forcément moins bien définie qu’en cas de peau fine. L’œdème sera également plus important et plus durable : il faut compter en moyenne 12 mois pour obtenir l’aspect définitif de la pointe en cas de peau fine, et plutôt 12 à 18 mois en cas de peau épaisse.

Avant Apres Pointe Cas1 1
Avant Apres Pointe Cas1 2Avant Apres Pointe Cas1 3Avant Apres Pointe Cas1 4

Cas N°1

Rhinoplastie et œdème (1/2). L’œdème est toujours présent après une rhinoplastie et met de longs mois à disparaître. Plus la peau du nez est épaisse, plus l’œdème est important et plus il persiste longtemps. À titre d’exemple, voici un résultat à 2 mois seulement d’une rhinoplastie chez une patiente présentant une peau épaisse. Bien que légèrement gonflé encore, le nez est plus fin, la pointe est mieux définie, la columelle tombante est corrigée, les lignes dorsales sont adoucies, et la bosse a disparu. Bien sûr, le nez va continuer à embellir progressivement au fil des mois.
Avant Apres Pointe Cas10 1
Avant Apres Pointe Cas10 2Avant Apres Pointe Cas10 3Avant Apres Pointe Cas10 4Avant Apres Pointe Cas10 5

Cas N°2

La rhinoplastie ultrasonique et structurelle réalisée chez cette patiente a permis de corriger plusieurs petits défauts qui la gênaient, obtenant un résultat naturel qui embellit considérablement son nez ainsi que l’ensemble de son visage.
Sur la vue de face, les os du nez qui étaient trop larges ont été affinés, la columelle tombante a été remontée, et les défauts de la pointe (pointe trop ronde, légèrement déviée et asymétrique) ont été corrigés. La bosse visible sur la vue de trois-quarts ainsi que sur les vues de profil a été retirée, et la pointe qui manquait légèrement de projection a été projetée. Enfin, la vue basale est beaucoup plus symétrique. Le résultat est montré à 6 mois.
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas11 1
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas11 2Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas11 3Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas11 4

Cas N°3

Rhinoplastie de pointe. Cette patiente souhaitait corriger l’aspect bulbeux et globuleux de sa pointe. Les cartilages alaires (cartilages de la pointe du nez) étaient très bombés ; ils ont été aplatis à l’aide d’une transposition des crus latérales. La columelle tombante a également été corrigée. Le dorsum (arête nasale) a été légèrement abaissé afin de corriger la micro-bosse visible sur la vue de trois-quarts, il a également été légèrement élargi car il était un peu trop fin sur la vue de face. Cette patiente a une peau fine : il y a donc assez peu d’œdème malgré le résultat précoce (3 mois). La cicatrice transcolumellaire, visible sur la vue basale, va progressivement s’estomper.
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas13 1

Cas N°4

En rhinoplastie, quelques millimètres seulement peuvent radicalement changer la perception que l’on a du nez et de l’ensemble du visage. Chez cette patiente, le dorsum a été légèrement abaissé, et la pointe a été déprojetée et affinée. Le résultat de sa rhinoplastie ultrasonique et structurelle est montré à 3 mois. Le nez est considérablement adouci, et les traits du visage sont plus fins. Le résultat définitif sera obtenu au bout d’un an.
Avant Apres Pointe Nez Cas14 1
Avant Apres Pointe Nez Cas14 2Avant Apres Pointe Nez Cas14 3Avant Apres Pointe Nez Cas14 4

Cas N°5

Corriger un nez « trop long » est une demande fréquente en rhinoplastie : il s’agit d’un nez grand, saillant, qui apparaît proéminent par rapport au reste du visage. Reculer la pointe et réduire la taille du nez permet de retrouver des proportions faciales harmonieuses et d’adoucir considérablement les traits du visage. Chez cette patiente, la petite bosse a été retirée à l’aide de techniques de rhinoplastie ultrasonique, et la pointe a été déprojetée à l’aide de techniques de rhinoplastie structurelle. L’intervention a également permis de corriger la columelle tombante, et d’améliorer la symétrie de la pointe et des narines sur la vue de face. Le résultat est montré à 4 mois.
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas12 1
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas12 2Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas12 3

Cas N°6

Rhinoplastie de pointe. La rhinoplastie structurelle permet de reconstruire entièrement l’architecture cartilagineuse de la pointe, afin d’obtenir le plus beau résultat possible. Chez cette patiente l’aspect très bulbeux de la pointe a été corrigé, ainsi que la columelle tombante et la légère déviation. Le résultat est montré à 3 mois, le résultat définitif sera obtenu au bout d’un an.
Avant Apres Pointe Cas3 1
Avant Apres Pointe Cas3 2Avant Apres Pointe Cas3 3Avant Apres Pointe Cas3 4

Cas N°7

Rhinoplastie ultrasonique et structurelle chez une patiente métisse. La pointe est mieux définie et la petite bosse n’est plus présente. Résultat à 1 an.
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas16 1
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas16 2Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas16 3Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas16 4Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas16 5

Cas N°8

Cette patiente avait eu une rhinoplastie un an auparavant. Elle se plaignait de plusieurs défauts esthétiques : – de face la pointe était ronde, elle manquait de définition, et elle était tombante et légèrement déviée vers la gauche – de profil il persistait une légère bosse et la pointe était beaucoup trop tombante avec un angle columello-labial très aigu – en vue basale il y avait un défaut cicatriciel avec un mauvais alignement des berges cutanées et une cicatrice très visible, et les narines étaient asymétriques. Une rhinoplastie secondaire ultrasonique et structurelle a permis de corriger l’ensemble de ces défauts. Il a été nécessaire de prélever du cartilage de côte, et de reconstruire notamment l’intégralité de l’architecture cartilagineuse de la pointe du nez, car les cartilages étaient très abîmés (pour les chirurgiens : caudal septal replacement graft, lateral crural replacement grafts, lateral crural strut grafts). La petite bosse a été retirée, la pointe a été remontée, recentrée et affinée, en vue basale la cicatrice columellaire est plus discrète et les narines sont plus symétriques. Le résultat est montré à 5 mois.
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas15 1
Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas15 2Avant Apres Rhinoplastie Pointe Cas15 3

Cas N°9

La rhinoplastie ultrasonique et structurelle réalisée chez cette patiente a permis de retirer la bosse et de remonter la columelle qui était légèrement tombante. Le résultat est montré à 1 an.
Avant Apres Pointe Cas2 1
Avant Apres Pointe Cas2 2

Cas N°10

Rhinoplastie et œdème (2/2). L’œdème au niveau du nez est déclive, c’est-à-dire qu’il disparaît de haut en bas : c’est la pointe qui dégonfle en dernier. Sur des peaux fines, l’œdème de la pointe s’est grandement résorbé au bout de 6 mois, alors que sur des peaux épaisses il faut vraiment attendre 12 à 18 mois pour obtenir un affinement réel de la pointe. Chez cette patiente, le tiers moyen du nez était trop étroit, et la pointe trop bulbeuse. Afin de rétablir équilibre et harmonie, le tiers moyen a été légèrement élargi (ce qui permet également d’améliorer la respiration nasale), et la pointe a été affinée. À noter que la columelle légèrement tombante a été remontée. Le résultat est montré à 6 mois.
Avant Apres Pointe Cas8 1
Avant Apres Pointe Cas8 2Avant Apres Pointe Cas8 3Avant Apres Pointe Cas8 4Avant Apres Pointe Cas8 5

Cas N°11

Cette patiente présentait un nez large avec une peau épaisse, et la pointe était tombante car dépourvue de soutien. Des techniques de rhinoplastie ultrasonique ont permis d’affiner les os du nez, et des techniques de rhinoplastie structurelle ont permis de soutenir la pointe, de la remonter, de la projeter, et bien sûr de l’affiner. Bien que le résultat définitif sera obtenu entre 12 et 18 mois, on constate déjà un réel changement au bout de 3 mois postopératoires seulement !
Avant Apres Pointe Cas9 1
Avant Apres Pointe Cas9 2Avant Apres Pointe Cas9 3Avant Apres Pointe Cas9 4

Cas N°12

Ce jeune patient présentait une bosse sur le nez, bien visible de profil et de trois-quarts. Il était également dérangé par sa columelle, très large, tombante et bifide. La largeur de sa columelle était telle qu’elle rétrécissait les orifices narinaires sur la vue basale, entravant ainsi la respiration nasale. Le résultat de sa rhinoplastie ultrasonique et structurelle est montré à 6 mois.
Avant Apres Pointe Cas4 1

Cas N°13

L’affinement de la pointe du nez après une rhinoplastie est avant tout visible de face, mais il est également visible de profil. Cette patiente métisse présentait une pointe très ronde de profil. Le résultat à 5 mois montre une véritable transformation de l’aspect de la pointe : beaucoup mieux définie, elle est passée de très ronde à « droite », presque « anguleuse » !
Avant Apres Pointe Cas5 1

Cas N°14

Cette patiente présentait une pointe ronde, aussi appelée pointe bulbeuse ou pointe globuleuse, et une peau d’épaisseur intermédiaire. Les cartilages de sa pointe étaient très bombés, convexes, au lieu d’être plats. Des techniques de rhinoplastie structurelle ont été réalisées afin de modifier la forme des cartilages alaires en les aplatissant, ce qui a permis d’affiner la pointe. Résultat à 1 an.
Avant Apres Pointe Cas6 1
Avant Apres Pointe Cas6 2Avant Apres Pointe Cas6 3

Cas N°15

Cette patiente présentait une pointe très tombante et manquant de définition, et une peau très épaisse. Ce cas clinique est intéressant car il permet d’illustrer l’affinement de la pointe que les techniques de rhinoplastie structurelle permettent d’obtenir en cas de peau épaisse. La pointe a été remontée, et le résultat est montré à 6 mois. La pointe va continuer à s’affiner au moins jusqu’à 12 à 18 mois. On a également profité de l’intervention pour retirer une bosse relativement importante et embellir ainsi le profil.
Avant Apres Pointe Cas7 1
Avant Apres Pointe Cas7 2Avant Apres Pointe Cas7 3

Cas N°16

Cette patiente présentait une pointe très globuleuse, en raison de cartilages alaires très convexes. Le dorsum était également trop large, et la patiente souhaitait se débarrasser d’une bosse sur le profil. La peau était relativement épaisse et séborrhéique. Une rhinoplastie ultrasonique et structurelle a permis de retirer la bosse et d’obtenir un profil droit (ce qui était le souhait de la patiente), de réduire la largeur du dorsum sur la vue de face, et surtout d’affiner considérablement la pointe, et ce malgré la peau épaisse. Le résultat est montré à 12 mois.
Drranimakhoul
Dr Rani Makhoul

Le Docteur Rani Makhoul, chirurgien esthétique à Paris, est spécialiste en chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice. Il est inscrit à ce titre au Conseil départemental de Paris de l’Ordre des médecins sous le numéro 75/93940.

18

Aucun commentaire à «Pointe du nez – Photos avant / après»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés.
* Champs obligatoires